L’avènement de la consommation collaborative : quel modèle économique en France en 2030 ? Le livre blanc d’Edouard Dumortier

collaboration

Edouard Dumortier, Co-fondateur d’ILokYou, le premier réseau social de la location d’objets et services entre particuliers, vient  de mettre en ligne son livre blanc, intitulé «L’avènement de la consommation collaborative, quel modèle économique en France en 2030 ?»

L’avènement de la consommation collaborative : quel modèle économique en France en 2030 ?
« La consommation collaborative désigne un modèle économique où l’usage prédomine sur la propriété : l’usage d’un bien, service, privilège, peut être augmenté par le partage, l’échange, le troc, la vente ou la location de celui-ci. » (wikipedia)

En plein essor depuis la crise de 2008, le développement fulgurant de cette économie du partage est pourtant bien plus qu’un simple phénomène conjoncturel. Il s’agit au contraire d’un véritable bouleversement économique et social.

Les facteurs de son développement sont variés. La crise actuelle, à la fois économique, financière, politique (voir géo politique) et institutionnelle, est d’une intensité exceptionnelle. Elle ébranle les Français dans leurs repères et leurs certitudes. Le consommateur se tourne vers cette économie grise, ce qu’il perçoit autant comme une nécessité que comme une solution pour enrayer la baisse ressentie de son niveau de vie.

L’explosion d’internet, dont le trafic mobile dominera l’ensemble du réseau dès 2015, rend par ailleurs ces échanges de pair à pair particulièrement faciles et attractifs. Enfin, la crise de 2008, associée à la problématique écologique, a également marqué la fin de « l’ère de la consommation quantitative ». Place désormais aux comportements d’achat dictés par des valeurs de durabilité, de proximité et de responsabilité.

Les nombreuses études réalisées en 2012 sur la consommation collaborative en témoignent : acheter ou vendre d’occasion est devenu un geste banal pour les Français, qui sont désormais majoritaires à s’y être essayés.

Ce phénomène, encore totalement sous-estimé, est durable car s’il est une réponse au contexte global actuel, il est aussi, pour le consommateur, une façon de pouvoir continuer à hyper consommer.

Plus de 8 Français sur 10 estiment aujourd’hui qu’il est plus important d’avoir accès à un produit que de le posséder. Comme l’a prédit Jeremy Rifkin dès 2000, si le 20ème siècle était «l’ère de la propriété», le 21ème siècle sera «l’ère de l’usage».

Les conséquences de ce changement d’époque sont nombreuses et ses effets seront considérables à l’horizon 2030.

Pour les entreprises traditionnelles, cela signifie l’obligation de se réinventer, en passant d’un modèle économique basé sur l’unité vendue à un business model axé sur l’unité utilisée. Le monde industriel devra également s’adapter à la généralisation de l’imprimerie 3D, dont on dit que l’ impact sera au moins aussi grand que l’invention de l’imprimerie par Gutenberg !

Quant au consommateur, évoluant dans un monde ultra connecté, il deviendra un acteur économique à part entière, participant directement à la co-conception, au co-financement, à la co-production et même à la co-distribution des biens et des services. Les distributeurs, privés de ce dernier rôle qui a jusque-là toujours été le leur, risquent fortement de se voir supplanter par les plateformes d’intermédiation en ligne.

Les impacts sociaux seront nombreux également, transformant radicalement la notion de «voisin» comme la création et l’exercice du lien social.

Présentée par le Time comme l’une des 10 idées qui vont changer le monde, la consommation collaborative est indiscutablement en train d’entrainer des mutations profondes au sein de notre société sur les plans économique et social. Il s’agit bel et bien de la révolution industrielle annoncée.

Pourquoi ce livre blanc ?
Pour Edouard Dumortier, écrire ce livre blanc est progressivement apparu comme une évidence : « Je viens de consacrer une année complète au développement d’ILokYou, et je me suis intéressé de très près à l’économie collaborative. Au fur et à mesure, je me suis réellement passionné pour ce sujet, dont les impacts sont largement sous-estimés. Je me suis énormément documenté, j’ai participé à des réunions, rencontré des acteurs de cette nouvelle économie… J’ai eu envie de structurer mes réflexions qui se sont muées progressivement en convictions. C’est donc tout naturellement que j’en suis venu à l’écriture de ce livre blanc.»

Comment se le procurer ?
Vous pouvez télécharger gratuitement le livre blanc d’Edouard Dumortier sur le site ILokYou, en cliquant ici.

Laisser un commentaire